ID 5022
permalink
library I-VgcFondo Rolandi VAUDEVILLES A-ARL
title-page

ARIOSTE GOUVERNEUR ou LE TRIOMPHE DU GÉNIE / comédie en un acte / mêlée de vaudevilles / par J. L. Brousse Desfaucheretz / et F. Roger / représentée pour la première fois sur le théâtre du / Vaudeville le 24 ventose, an 8

edition ParisLibrairie au Théâtre du Vaudeville1800
format 19,5x12,5; pp. 52
acts atti 1
illustrations

frontespizio 

performance Parigi, Vaudeville24 ventoso, anno 8 [14 marzo 1800]
libretto Jean Louis Brousse Desfaucherets - Jean François Roger
composer Joseph Denis Doche - Hyacinthe Jadin - Lélu - L. Wicht
characters and performers
AriosteJulien
Le comte BemboVertpré
Alexandra nièce de BemboHenry
Jacobo jardinier de BemboCarpentier
Pacchione chef de condottieriHypolite
Maretto son lieutenantFichet
Troupe de condottieri 
remarks

[R.] Iª rappr. ass. Testo con prosa. Iª ed. ass. Di Doche sono a. nuova D'amour je parle le langage (13; con musica), romance nuova Mourant loin de ce que j'adore (13; con musica) e a. nuova N'enchaînez point l'heureux délire (13; con musica); di Jadin è romance Divinité des malheureux (5; con musica); di Lélu a. nuova La sagesse dans tous les tems (10; con musica); di Wicht sono a. nuova Partout on donne avec excès (14; con musica) e a. nuova Guérir par l'amour des vertu (vaudeville; con musica). Si utilizzano inoltre: a. La pipe de tabac (1); vaudeville da Les visitandines (C'est par raison et par justice, 2); a. En quel siècle sommes-nous o vaudeville da Figaro (1); vaudeville da Le mur mitoyen (Oui, la sagesse est du complot, 2); a. Retournons vers cet incroyable da Le valet de deux maîtres (3); a. da La piété filiale (Que d'oreilles-d'ours et d'iris, 3); a. On compterait les diamans (3); a. Pourquoi vouloir qu'une personne chante (4; ripresa in 6); a. Femmes voulez-vous éprouver (5); a. Les trembleurs (6); a. Décacheter sur ma porte (6); a. Mon père était pot (7); a. La croisée (8); a. Vous m'ordonnez de la brûler o a. da Joconde (8); a. da Pour et contre (Je voulais de quelques atours, 10); quartetto parodiato da Azémia (11); a. Il pleut, il pleut, bergère (13); vaudeville da Arlequin afficheur (Dans l'Olympe bien caressés, 14); a. On ne peut aimer davantage da Le traité nul (15); coro Chantons, chantons da Richard Coeur-de-Lion (17). Le pp. 47-52 contengono la musica; «directeur de l'orchestre du Vaudeville» Wicht. Lélu è detto «élève de Paisiello».