ID 2476
permalink
library I-VgcFondo Rolandi VAUDEVILLES JU-L
title-page

LÉONA ou LE PARISIEN EN CORSE / comédie en deux actes / mêlée de chant / par MM. de St. Georges et de Leuven / représentée pour la première fois sur le théâtre du / Palais Royal le 14 janvier 1836

edition BruxellesJ. A. Lelong1836
format 13,5x9; pp. 72
acts atti 2
illustrations

frontespizio 

performance s. l.s. a.
libretto Jules Henry Vernoy de Saint Georges - Leuven [Ribbing, Adolphe de] WICKS
composer Édouard Bruguière - [Auguste Alexandre?] Marquerie - Auguste Pilati - Gioachino Rossini
characters and performers
Rodolphe jeune artiste parisienAchard
Paoli fermier corseAlcide Tousez
Zambullo banditSainville
Léona jeune et riche fermière, cousine de PaoliDupuis
Sanchette domestique de LéonaAugustine
Paysans et paysannes 
remarks

[R.] Iª rappr. Parigi, Palais Royal, 14 gennaio 1836. È il n. 3 del «Nouveau répertoire de la scène française», IV, serie 3. Testo con prosa; nomi dei primi esecutori. Di Bruguière è a. Douce chimère (I 8); di Marquerie a. (J'admire sa riche campagne, I 8); di Pilati sono a. (Rien ici bas que je ne sacrifie, I 3), a. (Près du sorcier qu'on renomme, I 5), a. (Mais dans ma main votre main tremble, I 14), a. (Mes bons amis, faisons silence, II 1; ripresa in 2), a. (De mon aventure tragique, II 3), a. (Allons, il faut une vengeance, II 9-10) e a. (Nommez-moi donc votre complice, II 13-14); di Rossini è L'orgia (I 7). Si utilizzano inoltre: finale I da Le cheval de bronze (I 1; ripreso in 2); a. Une princesse de Grenade da Le porte-faix (I 1); a. De sommeiller encor, ma chère (I 2); a. Soldat français (I 7); a. da Le porte-faix, I 1 (En moi seul ayez confiance, I 10); a. da Le baiser au porteur (Oui, je la vois, pâle et tremblante, II 5); a. Quel est ce billet? da Une bonne fortune (II 11); a. da Lestocq (Pour eux plus de tourments, II 15); a. da L'angélus (Messieurs, voyez quel est mon sort, II 15). A p. 72 Avis à MM. les directeurs de province: l'a. De mon aventure tragique (II 3) può essere omessa; l'a. di Léona (II 11) può essere sostituita con l'.a. Pour moi, quel heureux hyménée! da Yelva.